Sabbatique: rapport d’étape #4 (la fin est proche)

2016-08-29 14.36.18

Écrire une ou deux heures par jour en cachette avec les enfants à la maison! L’auteur du rapport d’étape précédent était visiblement d’une naiveté débordante. Il ne s’est même pas vaguement approché de cet objectif. Ce qui ne veut pas dire qu’il ait été entièrement inactif. Sa conscience est donc plus ou moins tranquille à l’aube de ce dernier tiers de congé sabbatique. La liste des projets à entreprendre ou à compléter d’ici la fin de l’année est tout de même assez longue et on verra ce qui restera à faire lorsque le spectre de la préparation de cours fera son apparition quelque part à la mi-novembre. Mais tout ça est heureusement encore loin.

Alors, à quoi ont été consacrés les deux derniers mois? Voyons voir:

  • Au début juillet, j’ai eu le grand plaisir d’aller présenter une communication à Londres, intitulée « Discours publicitaires et imaginaires suburbains : le cas des banlieues de Montréal, 1950-1970 ». Le colloque fut non seulement très stimulant, mais m’a également donné l’occasion de découvrir – et d’aimer passionnément – cette métropole.
  • J’ai également rédigé un compte rendu de l’excellent livre de Robert Sweeney, Why Did We Choose to Industrialize?
  • De très agréables vacances sur l’Île d’Orléans ont été l’occasion de la rédaction clandestine d’un article intitulé « « Redonner à la langue française sa place normale » : déploiement d’une réflexion critique sur le bilinguisme chez Joseph-Papin Archambault, s.j. (1912-1922) », un retour imprévu sur les écrits de ce jésuite dans le cadre des actes du dernier colloque du CRCCF.
  • Au retour des vacances, un peu de ménage a été nécessaire dans mon bureau, qui était devenu une sorte d’entrepôt général pour la maisonnée (tâche officiellement intitulée dans ma liste de choses à faire « Méga-ménage du bureau no. 2 »).
  • Durant la dernière semaine de juillet et durant le mois d’août, diverses petites tâches ont été accomplies au rythme des siestes des enfants: différentes tâches liées à la revue Mens, la révision de chapitres de mémoires en cours de rédaction, l’évaluation formelle et informelle de deux articles scientifiques, le nettoyage et la fusion de différentes banques de données nourries durant la période estivale par mes courageux assistants de recherche.

Le bilan est moins fourni que ce que j’avais espéré, mais c’est dans l’ordre des choses. Après cette première journée de travail tranquille à la maison, mon optimisme est grand pour l’automne qui approche.

Bonne rentrée!

Publicités

One Reply to “Sabbatique: rapport d’étape #4 (la fin est proche)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s