La rivalité Montréal-Québec. Histoire et mémoire d’un antagonisme

La « bataille du Vendredi Saint » du 20 avril 1984.

C’est ce mois-ci que paraît l’ouvrage collectif Je me souviens, j’imagine. Essais historiques et littéraires sur la culture québécoise co-dirigé par Anne Caumartin, Julien Goyette, Karine Hébert et Martine-Emmanuelle Lapointe. En 22 chapitres écrits par une belle variété de collègues de différents horizons disciplinaires, l’ouvrage se propose de visiter et de revisiter une pléiade de lieux de mémoire québécois. Si je vous invite à vous le procurer au plus tôt en format papier, sachez qu’il est d’ores et déjà disponible, gratuitement, en format électronique grâce au soutien financier de la Direction des Bibliothèques de l’Université de Montréal.

J’y signe d’ailleurs un chapitre consacré à la rivalité Montréal/Québec, qui représente très probablement la seule de mes publications où j’aurai l’occasion de faire référence à Dale Hunter et Guy Carbonneau… En voici un bref extrait.

Pour écouter ou réécouter la « Bataille du Vendredi Saint », c’est ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s