‘’Les Princes de Sorel’’ : analyse du rôle de la famille Simard dans le développement de la ville de Sorel (1909-1965)

fond6
Photo aérienne du complexe de construction navale des Simard à Sorel en 1942 (source: http://www.appeldularge.com/index.php)

C’est non sans fierté que j’informe mes fidèles lecteurs du dépôt final du mémoire de maîtrise d’une de mes étudiantes. Chloé Ouellet-Riendeau a produit un mémoire intitulé « ‘’Les Princes de Sorel’’ : analyse du rôle de la famille Simard dans le développement de la ville de Sorel (1909-1965) » où elle étudie les stratégies et outils utilisés par les trois frères Simard pour s’enraciner à Sorel et y construire, à partir de bien peu de choses, un empire industriel qui connaîtra ses heures de gloire durant la Seconde Guerre mondiale.

640x998_freres_simard2
Les trois frères Simard en 1914 (source: Société d’histoire de Sorel)

Le mémoire est un très bel apport à l’histoire des petites et moyennes villes du Québec, mais aussi à leur histoire économique. Le cas des Simard permet notamment d’explorer, au-delà des grandes explications structurelles, le rôle et l’influence d’acteurs individuels (et de leurs réseaux) dans le développement du capitalisme dans les régions du Québec. En voici le résumé:

La ville de Sorel doit attendre le tournant du 20e siècle avant de connaître une croissance importante. L’arrivée des trois frères Simard (Joseph, Ludger et Édouard), entre 1909 et 1932, favorise la croissance des activités économiques soreloises. En effet, la famille Simard de la Baie-Saint-Paul joue un rôle central dans l’implantation, la concentration, la diversification et la modernisation des activités industrielles, commerciales et récréatives de la région. De ce fait, ces fils de navigateur se hissent ainsi parmi les élites économiques canadiennes.

Entre 1909 et 1965, les Simard s’implantent dans une région qui leur est d’abord étrangère. Ces derniers utilisent diverses stratégies afin d’y arriver. D’une part, ils se dotent d’un réseau économique et politique, une ressource primordiale afin d’assurer la relance d’une économique instable et parfois stagnante d’une région ouvrière. D’autre part, ils profitent d’éléments conjoncturels et contextuels afin de contrôler les instances économiques et sociales de Sorel et de sa périphérie. Notamment, les frères Simard profitent du marasme économique des années 1930 pour acquérir des actifs à bas prix et éliminer leurs compétiteurs. Ensuite, ils solidifient leur contrôle principalement grâce à la relance économique engendrée par la Deuxième Guerre mondiale. Cette prise en charge de l’économie locale connaît quelques périodes troubles, comme les grèves de 1937. Cependant, une fois bien positionné en tant que pilier économique de la région, le trio d’entrepreneurs s’implique dans les sphères sociales et culturelles de la communauté ouvrière, assurant davantage leur ancrage et leur position dans cette dernière.

Le texte complet du mémoire est disponible ici.

Publicités

2 Replies to “‘’Les Princes de Sorel’’ : analyse du rôle de la famille Simard dans le développement de la ville de Sorel (1909-1965)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s