Les « villages » de Montréal, ou la métropole comme communauté de communautés

Capture d’écran 2016-04-27 à 09.52.38

Dans deux semaine, je participerai au colloque organisé à l’occasion du 10e anniversaire du Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal. Vous en trouverez le programme ici. Ce sera une belle occasion de faire le point sur la contribution de l’équipe à l’histoire urbaine et de réfléchir aux perspectives qui s’offrent aux chercheurs dans ce domaine. Ce sera aussi l’occasion de célébrer la subvention du FRQSC que l’équipe s’est méritée pour les quatre prochaines années!

Pour ma part, j’y proposerai une réflexion sur le rôle du quartier comme échelle de recherche (ce qui m’a donné l’occasion d’enfin m’attaquer au livre de Gilles Lauzon sur Pointe-Saint-Charles et à celui de Dale Gilbert sur Saint-Sauveur). Voici le résumé de ma communication:

On se souvient surtout du roman Bonheur d’occasion de Gabrielle Roy comme du premier roman québécois proposant une vision naturaliste de la vie ouvrière en milieu urbain. Cela dit, du point de vue de l’historien de la ville, l’un des aspects les plus frappants du portrait que brosse l’auteure est la vision de l’espace urbain qu’ont les protagonistes du roman. Leur quartier de Saint-Henri n’est pas un district de Montréal. C’est un village. Leur village. La « ville » apparaît à leurs yeux comme un espace autre, étranger, même s’ils le fréquentent à l’occasion. Dans le cadre de cette communication, je proposerai d’abord une réflexion théorique et conceptuelle sur cette échelle que représente le quartier en histoire urbaine et sur la façon dont l’espace montréalais a été (et est toujours) compris et conçu comme une mosaïque de quartiers aux caractéristiques distinctes. Je me pencherai ensuite sur les études produites dans les dernières années sur le patrimoine et l’histoire de quartiers montréalais et je proposerai une analyse critique de cette utilisation de la notion de quartier pour découper et étudier l’espace montréalais. En d’autres mots, je tâcherai de voir dans quelle mesure ce découpage sert ou dessert la recherche, mais également de voir comment cette recherche contribue, à sa façon, à la structuration ou au renforcement de ce découpage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s