« Tracking Time »: un photographe du déclin

Le manoir Ransom Gillis de Détroit (2007)Source: http://camilojosevergara.com/Detroit/Ransom-Gillis-Mansion/12/
Le manoir Ransom Gillis de Détroit (2007)
Source: http://camilojosevergara.com/Detroit/Ransom-Gillis-Mansion/12/

La liste de diffusion H-Urban m’a permis de découvrir le site web absolument fascinant de Camilo Jose Vergara. Ce dernier prend en photo, depuis le début des années 1970, les secteurs les plus pauvres et les plus ségrégués de différentes villes de la côte est américaine, revisitant périodiquement certains de ces endroits et permettant à l’observateur de suivre l’évolution de ces fragments urbains en déclin. Son site permet également de mesurer le fossé qui sépare les réseaux urbain américain et canadien à ce niveau. Sans être exemptes de problèmes, les grandes villes canadiennes n’approchent (heureusement) pas le niveau de décrépitude que l’on peut observer dans certaine métropoles américaines, Détroit faisant à cet égard office de cas extrême. Bref, un site à explorer!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s